La Réunion : voyage en famille Part 1

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut-être vu que nous sommes partis en famille à la Réunion pendant les vacances de Février. Un voyage au soleil en plein hiver, mais aussi et principalement un véritable pèlerinage familial puisque nous avons vécu pendant plusieurs années dans cette belle île au milieu de l’Océan Indien.

 

Revenir tous ensemble à bas nous tenait à coeur car notre fille aînée a fait ses premières années d’école là bas, notre 2è fille est née à la Réunion, et notre 3è fille n’avait pas la chance de connaître. Donc cette année fut la bonne, nous avons décidé d’y retourner, mais seulement en vacances.

COMMENT Y ALLER?

Départ donc le vendredi 16 février par le vol de nuit. La Réunion est desservie par plusieurs vols quotidiens au départ de Paris. Je vous recommande le vol de nuit qui permet de ne pas perdre de temps en trajet : on dîne à bord, on regarde un film, on dort et après un petit déjeuner on arrive sur place en milieu de matinée. Le décalage horaire est très minime : 3h de plus là bas en hiver et 2h de plus en été (la Réunion est restée à l’abri des changements d’heure…).  Si vous souhaitez vous y rendre, vous aurez le choix entre plusieurs compagnies :

Air France : classique… sans surprise. Service correct, les avions sont propres, les repas corrects, même si on n’a plus aucun choix dans le menu (finie l’époque du « poulet ou poisson? »). Vous pouvez réserver à l’avance un menu particulier (vegan, enfant, …) mais attention : il y a un supplément….! Pas pour le menu enfant, mais en ce qui nous concerne, sur les 2 menus enfant que j’avais commandés un seul était prévu… Mystère de l’informatique dira t-on… Le programme de films et autres jeux est très correct également. En revanche, j’ai été vraiment choquée de voir que lorsque j’ai voulu réserver les sièges dans l’avion, j’ai dû régler un supplément de 20€ par siège et par trajet… Pour 5 personnes, cela fait donc un supplément de 200€, ce qui n’est pas rien! Or, lorsque l’on voyage à 5 avec des enfants il est préférable, voir indispensable de réserver les sièges à l’avance si l’on veut être placés côte à côte!
Air Austral : voilà 10 ans que je n’ai pas pris cette compagnie donc je ne me prononcerai pas sur le déroulement des vols aujourd’hui. En revanche, en ce qui concerne le prix des billets, il est à peu près équivalent à celui d’Air France et à l’époque, le service à bord également.

Vous pouvez aussi choisir Corsair, Air Mauritius (en faisant une escale à l’île Maurice), et aussi Frenchbee et XL Airways : les 2 dernières arrivées qui sont des compagnies low cost et dont la politique commerciale agressive a permis de baisser le niveau de prix des billets.

L’HEBERGEMENT

Vous aurez l’embarras du choix, même depuis notre départ, l’offre d’hébergement à la Réunion a explosé! Vous trouverez de nombreux hôtels, des locations de vacances, des gîtes, … tout est envisageable en fonction du type de voyage que vous souhaitez faire! Je vais vous parler ici des lieux où nous avons séjourné mais sachez qu’il en existe une multitude d’autres!

Boucan Canot :

Cette station balnéaire se situe à 30km de Saint Denis sur la côte Ouest. Il y a 10 ans, c’était une ville assez chic prise d’assaut par les touristes, en général les hôtels étaient complets des semaines à l’avance… Depuis, la crises requin étant passée par là, l’endroit est beaucoup plus calme…! Les hôtels sont plus accessibles, mais nous avions opté pour un AirBnb, plus pratique pour une famille de 5. Un petit appartement très bien situé à 5min à pied de la mer et qui devrait très bientôt bénéficier d’un accès à une grande piscine. Pour moi la formule « location de vacances » est parfaite lorsque l’on voyage avec des enfants : on a beaucoup plus de liberté, d’espace, et bien souvent c’est moins cher!

Saint Leu :

En descendant un peu plus bas sur la côte ouest, nous avons passé une semaine à l’hôtel Iloha que nous connaissions déjà pour y avoir passer des week-ends. C’est un complexe hôtelier de taille moyenne, perché au dessus de la baie de Saint Leu. On y a une vue magnifique sur l’Océan Indien (sensationnel le matin au petit déjeuner…) et l’hôtel est vraiment niché au creux de la verdure. Les chambres sont réparties dans de petits bungalows qui respectent l’architecture locale. 2 piscines sont à la disposition des clients ainsi qu’un SPA. Bref comme notre petite dernière l’a dit « l’Iloha c’est vraiment le paradis! ».
Nous avons opté pour un bungalow familial qui peut accueillir jusqu’à 6 personnes. Au rez de chaussée, vous trouverez 2 chambres, 2 salles d’eau, une petite cuisine équipée, et à l’étage une mezzanine avec 2 lits simples. Vraiment idéal pour nous!

Cilaos :

Si vous allez à la Réunion, vous aurez certainement envie de faire un petit peu de randonnée pour profiter des paysages magnifiques qu’offre l’île. Cilaos est un cirque mais aussi une petite ville située dans le cirque dont elle porte le nom. Vous y trouverez de nombreux gîtes et quelques hôtels dont le Tsilaosa où nous avons passé une nuit. Le personnel était d’une très grande gentillesse, et la décoration très soignée bien que pas très moderne. Je vous le recommande donc si vous souhaitez un peu plus de confort que dans un gîte.

Saint Pierre :

Tout au sud de l’île, Saint Pierre est une ville plutôt animée et beaucoup plus vivante que Saint Denis. Vous pouvez d’ailleurs y atterrir, la ville a un aéroport également. Nous avons choisi de résider dans un Airbnb que je vous recommande chaudement : c’est une petite maison à 15min  à pied du centre ville, avec une piscine, un SPA, une très belle décoration, un sauna (très apprécié par mon mari et les filles, malgré la chaleur extérieure). Bref un petit bijou!

LES REPAS

On mange très bien à la Réunion! Vous aurez le choix entre une multitude de plats créoles (attention à préciser si vous n’aimez pas la nourriture épicée, car c’est souvent très fort! En général, l’assiette est composée d’une viande ou d’un poisson/fruit de mer en sauce avec du riz (incontournable à la Réunion) et des grains : c’est à dire des légumes secs : lentilles, pois du cap, … Vous pourrez aussi déguster de délicieux tartares de thon rouge … Bon ça y est j’ai faim ;))
Bien sûr en dessert, c’est le moment de vous régaler d’ananas Victoria (une fois que vous connaîtrez vous ne pourrez plus manger d’autres sortes d’ananas), de mangues, de fruits de la passion, et de découvrir d’autres fruits moins connus mais tout aussi délicieux : les longanis, les pitayas, …


Pour avoir un bon aperçu de ce que vous pourrez manger, le mieux est de vous rendre sur les marchés : je vous recommande le Petit Marché à Saint Denis ouvert tous les jours sauf le dimanche après-midi, le marché forain de Saint Paul les vendredis et samedi matin, le marché de Saint Pierre en bord de mer tous les samedis matin. Vous pourrez aussi y découvrir de l’artisanat, mais attention la plupart de ce que vous trouverez vient directement de Madagascar et non de la Réunion!   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *